Les commerçants ne devraient pas trop souffrir de la décision du gouvernement Legault de tirer un trait sur les deux rassemblements de Noël, estime la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke.
Les commerçants ne devraient pas trop souffrir de la décision du gouvernement Legault de tirer un trait sur les deux rassemblements de Noël, estime la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke.

Pas d'impact majeur selon la Chambre de commerce

Alain Goupil
Alain Goupil
La Tribune
Les commerçants ne devraient pas trop souffrir de la décision du gouvernement Legault de tirer un trait sur les deux rassemblements de Noël, estime la Chambre de commerce et d’industrie de Sherbrooke.