Contenu commandité
Petits diffuseurs et consignes sanitaires : beaucoup d’intimité... ou rien du tout
Petits diffuseurs et consignes sanitaires : beaucoup d’intimité... ou rien du tout
Natasha Kanapé Fontaine est une des rares artistes qui fouleront la scène de la salle de la polyvalente Montignac durant l’automne.
Natasha Kanapé Fontaine est une des rares artistes qui fouleront la scène de la salle de la polyvalente Montignac durant l’automne.

Comité culturel mégantic : moins de spectacles devant moins de gens

Mélanie Noël
Mélanie Noël
La Tribune
 Le Comité culturel Mégantic a l’intention d’offrir une programmation réduite cet automne dans le respect des règles sanitaires.

« On pense présenter sept ou huit spectacles d’artistes de la relève ou d’artistes plus connus qui commencent à nous offrir des versions Covid-19 de leur spectacle », explique Pierre Paquet, directeur général et artistique du Comité culturel Mégantic.

La salle de spectacles Montignac, qui peut normalement accueillir 426 personnes, pourra asseoir un maximum de 150 personnes en respectant les mesures de distanciation sociale.

« On pourra recevoir entre 100 et 150 personnes selon le nombre de gens qui viennent en couple. On estime qu’environ 75 à 80 pour cent des billets sont vendus en paires », note M. Paquet.

Les gros spectacles prévus pour la saison 2020-2021 sont, pour la majorité, reportés d’environ un an. 

Le spectacle de théâtre Né à Lac-Mégantic en 1952, écrit et interprété par Guy Dostie, sera présenté tel quel prévu les 10, 11 et 12 septembre.

« Notre programmation comptait déjà cinq à huit spectacles de la relève qui seront présentés. En plus de celui de Guy Dostie, il y a, par exemple, ceux de Natasha Kanapé Fontaine, Nicolas Gémus et Dominique Fils-Aimé », souligne M. Paquet.

Sur scène, un maximum de six personnes est permis pour respecter les règles. « Et ils ne peuvent pas se toucher », précise-t-il en riant.

Les Hardings, une production du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, devait, par exemple être présentée par le Comité culturel Mégantic.

« C’est un spectacle qui aurait pu être présenté en temps de pandémie, car les comédiens ne se touchent pas et sont facilement à deux mètres les uns des autres, mais la troupe travaillait avec une nouvelle distribution et les comédiens n’avaient pas le droit de répéter jusqu’à récemment, alors que la tournée devait commencer en septembre », mentionne Pierre Paquet, ajoutant que la nouvelle programmation automnale, adaptée à la Covid-19, sera bientôt annoncée.

Pierre Paquet, directeur général et artistique du Comité culturel Mégantic.