Contenu commandité
Moins de nouveaux cas en Estrie
Moins de nouveaux cas en Estrie
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les trois réseaux locaux de services (RLS) avec le plus grand nombre de cas actifs au prorata de la population sont ceux de la Haute-Yamaska, de Coaticook et du Haut-Saint-François.
Les trois réseaux locaux de services (RLS) avec le plus grand nombre de cas actifs au prorata de la population sont ceux de la Haute-Yamaska, de Coaticook et du Haut-Saint-François.

COVID-19: la baisse de cas se poursuit, mais les hospitalisations grimpent

Marie-Christine Bouchard
Marie-Christine Bouchard
La Tribune
Article réservé aux abonnés
Ce sont 95 nouvelles personnes infectées à la COVID-19 qui s’ajoutent au bilan lundi, portant le total à 9933 Estriens infectés depuis le début de la pandémie.

Un résident du CHSLD Saint-Vincent est également décédé des complications du coronavirus, portant le bilan des décès à 229 depuis mars 2020. Deux décès sont aussi survenus dans des résidences privées pour aînés (RPA), dont un aux Jardins de Pinecroft à Magog, et un autre à la Place Primevère, à Waterloo.

La moyenne mobile des sept derniers jours a diminué à 93 nouveaux cas confirmés par jour en Estrie alors que s’efface tranquillement le pic atteint durant le temps des Fêtes. La moyenne mobile avait atteint 133 nouveaux cas par jour dans la semaine du 1er janvier.

Le nombre de cas actifs continue aussi de diminuer progressivement; il y en a maintenant 858 répartis aux quatre coins de l’Estrie. Les trois réseaux locaux de services (RLS) avec le plus grand nombre de cas actifs au prorata de la population sont ceux de la Haute-Yamaska, de Coaticook et du Haut-Saint-François.

Hospitalisations 

Le nombre d’hospitalisations demeure cependant élevé lundi avec 74 personnes à l’hôpital, soit le nombre le plus élevé jusqu’ici. Rappelons que la direction du CIUSSS de l’Estrie-CHUS avait dû libérer 74 lits au départ pour recevoir des patients atteints de la COVID-19. Cinq lits de plus ont été ouverts la semaine dernière, et la direction est prête à ouvrir jusqu’à 111 lits pour faire face à la demande.

La pression est moins forte du côté des hospitalisations aux soins intensifs avec 10 personnes luttant pour leur vie sur une possibilité de 25.

Pour le moment, les hôpitaux sherbrookois soignent seulement deux personnes provenant de l’extérieur de l’Estrie.

Rappelons que les lits de soins intensifs consacrés à la COVID-19 sont gérés de façon provinciale afin que tous les hôpitaux soient capables de répondre à la demande.