Contenu commandité
Le houblon estrien fait fureur
Le houblon estrien fait fureur
L’équipe du Vent du Nord continuera à effectuer des livraisons.
L’équipe du Vent du Nord continuera à effectuer des livraisons.

Plus de 2300 livraisons pour le Vent du Nord

Tommy Brochu
Tommy Brochu
La Tribune
Depuis le début de la pandémie, le Bière dépôt Au Vent du Nord a livré plus de 2300 commandes aux Estriens assoiffés. D’après le propriétaire de l’entreprise, Nicolas Ratthé, les bières locales se sont avérées populaires. 

« Il y a des journées où on faisait 130 livraisons par jour, raconte M. Ratthé. Il y avait d’autres journées où on en avait moins, mais on a toujours livré. On voulait que les gens aient de bonnes bières à la maison. On a répondu à la demande. Je vais me souvenir longtemps de ce printemps 2020. »

« Avant même la pandémie, nous avions regroupé nos bières de la région dans un réfrigérateur. C’est quelque chose qu’on voulait pousser. On voulait que ce soit facile pour eux de trouver des bières brassées dans la région », dit celui qui a commencé le 24 mars à effectuer ses livraisons. 

Pour l’occasion, des sélections 100 % Cantons ont été créées. « On a fait beaucoup de ventes de microbrasseries locales. On a poussé ce concept encore plus loin. Les gens sont de plus conscients qu’ils aident leur microbrasserie du coin. Le local est très important », dit le propriétaire du commerce, rappelant que la caisse des Cantons a été la plus vendue durant quelque temps. 

« Les gens s’ennuient d’aller prendre une bière au Siboire, mais au moins, ils peuvent la retrouver à la maison. On a mis l’accent là-dessus. Ça nous a permis de passer plus de commandes qu’à l’habitude aux microbrasseries de la région », poursuit-il, ajoutant que des bières de partout au Québec sont disponibles.

Nicolas Ratthé salue son équipe, qu’il a en grande estime. « On a travaillé tout un coup. Ç’a été un printemps avec beaucoup d’émotion. On s’est dit, ‘‘on y va, on passe à travers’’. On a réussi à se revirer sur un dix cennes, car on est une petite entreprise spécialisée. On peut réagir vite à la tempête. Mais ça prend de bons employés », exprime-t-il, visiblement fier. 

Si les gens encouragent plus les microbrasseries locales, c’est également le cas du Vent du Nord. « Ç’a fait boule de neige. Les clients ne voulaient pas qu’on soit dans le trouble. Ils nous sont fidèles depuis des années. Nous, on a fait pareil avec les microbrasseries, car on tient aux micros de la région », résume M. Ratthé.

Les paniers des Cantons demeureront disponibles. La livraison aussi. « On va être pris avec, car beaucoup de gens ont aimé cette façon de magasiner! »

Le magasin est maintenant ouvert tous les jours de 10 h à 20 h.