La Tribune
Contenu commandité
Communautés culturelles : Regard sur la communauté syrienne
Actualités
Communautés culturelles : Regard sur la communauté syrienne
Que sont devenus les réfugiés syriens ? En 2016, la situation en Syrie est catastrophique. Le pays est plongé dans une guerre civile et des centaines de milliers de réfugiés tentent de quitter le pays. Le Québec en a accueilli plus de 17 000 alors qu’un peu plus de 550 réfugiés se sont installés en Estrie. La plupart sont arrivés ici sans le sou et en ne parlant que quelques mots de français. Cinq ans plus tard, la situation a bien changé, alors que plusieurs sont aujourd’hui bien ancrés dans la vie à Sherbrooke. La Tribune vous en présente quelques-uns dans le cadre de sa série sur les communautés culturelles de la région.
Partager
« C'est mon rêve de vivre ici »

Actualités

« C'est mon rêve de vivre ici »

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Dima Alshahaf a quitté la Syrie en 2016, car elle craignait pour sa sécurité. Elle est arrivée à Sherbrooke en plein hiver et ne parlait pas un mot de français. Cinq ans plus tard, elle est éducatrice en service de garde à temps plein et n’a que de bons mots pour l’accueil des Sherbrookois.
Donner une chance aux réfugiés

Actualités

Donner une chance aux réfugiés

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Les chances sont bonnes pour qu’un Syrien qui habite à Sherbrooke ait déjà travaillé pour un membre de la famille Haddad. Allan Haddad opère le Familiprix sur la rue King Est tandis que son frère Calile Haddad possède le Burger King dans l’ouest de la ville et anciennement le Scores.
Une deuxième chance dans  la vie

Actualités

Une deuxième chance dans  la vie

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Joy Korji, originaire d’Alep en Syrie, est arrivé à Sherbrooke à 19 ans en ne sachant dire que bonjour et bonsoir. Il considère aujourd’hui qu’il a un devoir de redonner à sa communauté d’accueil autant ou même plus que ce qu’elle lui a donné, c’est-à-dire une deuxième chance dans la vie.
Sauver des centaines de familles

Actualités

Sauver des centaines de familles

Simon Roberge
Simon Roberge
La Tribune
Il est pratiquement impossible de parler à un Sherbrookois d’origine syrienne sans que l’Église syriaque orthodoxe St-Éphrem de Sherbrooke ne soit mentionnée à plusieurs reprises. Pôle central de la communauté, l’église est à l’origine de la venue de plusieurs centaines de famille en sol sherbrookois.