Utilisation du transport adapté

D'abord, nous voulons dire merci à La Tribune pour notre article publié mercredi dernier («Une responsabilité collective»).  Le Regroupement des usagers du transport adapté (RUTASM) a pu y exprimer ses préoccupations et son appui à la Société de transport de Sherbrooke (STS) pour obtenir plus de financement pour le transport en commun.
Par contre, dans le reportage intitulé «Embellie dans le transport adapté» (13 octobre 2015), le conseil d'administration du RUTASM déplore l'image négative et en partie inadéquate projetée par la STS sur les responsabilités des usagers du transport adapté relativement aux coûts du service du transport en commun en général et sur leur utilisation du service du transport adapté.
Un communiqué du conseil d'administration du RUTASM a été déposé à la STS et au conseil municipal pour rétablir certains faits et chiffres et souligner le rôle de la STS dans les problèmes vécus en 2014 et 2015 dans le transport adapté.
France Croteau
Pour le C.A. du RUTASM
Le «nouveau» quartier universitaire
J'habite le quartier universitaire de Sherbrooke depuis une trentaine d'années et je peux témoigner du changement de génération étudiante qui s'est opéré depuis quelques années. Le problème semble s'être déplacé cette année sur la colline universitaire, avec la consommation d'alcool en avant-plan. Au-delà de tous les efforts déployés pour « accommoder » les étudiants fêtards, je déplore le fait que l'on évacue rapidement les vrais problèmes en cause : la surconsommation d'alcool chez les étudiants et le civisme. En ce sens, il faudrait peut-être penser à créer de nouveaux cours dans notre prestigieuse université pour enseigner à nos étudiants le « vivre ensemble ».
Luc St-Jacques
Citoyen du quartier ouest