Pauline Marois

Une sanction trop sévère

Je ne comprends pas trop pourquoi la majorité des Québécois ont sanctionné le Parti québécois si sévèrement, mais je me pose la question. Avons-nous déjà oublié tous les engagements que le gouvernement de Pauline Marois avait pris et avait mis en exécution pour faire avancer le Québec sur la voie de la prospérité?
Par exemple, celui d'avoir remis en bon état les finances publiques et d'avoir été si près de son objectif à atteindre l'équilibre zéro? D'avoir été le premier parti à avoir pris l'engagement d'éloigner la corruption et la collusion des partis politiques avec le dépôt de la Loi 1?
Que le Québec avait en sa possession un des meilleurs ministres de la Santé qui soit, Réjean Hébert, qui a donné son 100 % pour rétablir un meilleur climat dans le milieu hospitalier et avoir voulu développer les soins à domicile pour les personnes âgées? Qu'il avait pensé également aux assistés sociaux en augmentant la prestation des personnes inaptes au travail? Et aux familles, en augmentant les places en garderie? Le parti qui était déterminé à sauvegarder la protection de notre langue?
Oui, le Parti québécois a commis certaines erreurs, mais si les Québécois avaient reconnu leur bon travail, ils auraient été plus nombreux à lui redonner leur confiance et n'avaient qu'à voter non s'il y avait eu une menace de référendum. Dommage qu'on n'ait pas reconnu leurs bons coups à leur juste valeur.
Florence Boucher
Sherbrooke