Marie-France Bélanger
Marie-France Bélanger

Une extraordinaire mobilisation au Cégep de Sherbrooke

Depuis la mi-mars, le campus du Cégep de Sherbrooke, habituellement habité et animé par quelque 7 000 personnes, est presque désert et, je l’avoue, un peu triste. Mais sous cette apparente quasi-absence physique se cache un fourmillement d’actions qui se réalisent à chaque jour à distance.

Les membres du personnel se sont en effet investis rapidement et avec dévouement, prenant un virage en épingle pour organiser et mettre en place entre autres le télétravail à grande échelle, pour déployer diverses mesures de soutien pour nos étudiantes et nos étudiants, pour assurer la suite des opérations du Cégep. Un grand chantier a aussi fait l’objet d’une mobilisation extraordinaire : celui de la reprise des activités d’enseignement dans un mode autre que présentiel.

En effet, après avoir franchi la mi-session, nos équipes ont entrepris de réorganiser la formation, avec tout ce que cela suppose de réflexion, de replanification, de concertation, de soutien technologique et pédagogique de façon à offrir aux étudiantes et aux étudiants un accompagnement adapté et favorable au développement des compétences attendues.

Les étudiantes et les étudiants ont accepté eux aussi le défi et ont choisi de prendre le virage malgré les craintes et les difficultés qu’un tel changement imposait.

Je veux aujourd’hui rendre hommage publiquement à toute la grande équipe des 840 membres du personnel du Cégep de Sherbrooke, personnel enseignant, personnel professionnel, personnel de soutien et personnel cadre, qui ont accompli avec cœur, compétence et engagement un travail exceptionnel dans un contexte hautement inhabituel, qui ont mis les bouchées doubles pour, ensemble, réorganiser l’ensemble de nos activités.

C’est avec une grande fierté et avec un profond sentiment de reconnaissance que je salue dignement cette belle équipe !

Marie-France Bélanger
Directrice générale du Cégep de Sherbrooke