Un siège d'auto bien installé

Sherbrooke Ville en santé inc., par son projet «Communauté sécuritaire», vous offre cet article sur la prévention des accidents et des blessures. La plupart peuvent être évités en étant responsables, courtois et attentifs.
Au Québec, la majorité des enfants sont installés dans des sièges d'auto qui correspondent à leur poids et à leur taille. Malgré cela, la moitié des enfants ne sont pas correctement protégés par leur siège d'auto. Pour une sécurité maximale, le siège doit être bien fixé à la banquette du véhicule et l'enfant doit y être bien attaché.
Voici les points à vérifier pour le siège de bébé et le siège d'enfant :
> la base du siège doit être attachée assez serrée pour que le siège ne puisse pas se déplacer sur le côté de plus de 2,5 cm;
> la pince de poitrine doit être placée au niveau des aisselles;
> les courroies du harnais doivent être bien serrées. Il ne doit pas être possible de passer plus qu'un doigt entre la poitrine de l'enfant et la courroie.
Le siège de bébé, vers l'avant ou vers l'arrière? Même si votre enfant a plus d'un an et qu'il marche, installez le siège face vers l'arrière jusqu'à la limite indiquée pour cette installation par le fabricant. Cette orientation est la plus sécuritaire pour votre enfant, puisque son cou supportera mieux le choc advenant une collision frontale.
Le siège d'enfant, jusqu'à quand? Il se peut que votre enfant soit trop grand pour utiliser un siège d'enfant, mais trop petit pour utiliser seulement la ceinture. Quand il pèse au moins 18 kg (40 lb), il peut passer au siège d'appoint. Le siège d'appoint permet de surélever l'enfant de façon que la ceinture passe au milieu de l'épaule (sur la clavicule) et sur les hanches, qui sont les os les plus forts du corps.
Avant d'enlever le siège d'appoint, vérifiez que :
> l'enfant a le dos bien appuyé au dossier et les genoux pliés au bout du siège. Il doit pouvoir garder facilement cette position durant tout le trajet;
> la ceinture passe au milieu de l'épaule (sur la clavicule) et sur les hanches. Elle ne doit pas s'appuyer sur le cou ou sur le ventre, sinon l'enfant pourrait subir de graves blessures aux organes internes en cas d'accident.
Si ces critères ne sont pas remplis, l'enfant doit continuer à utiliser le siège d'appoint. Certains enfants en ont besoin jusqu'à 8 ans, voire jusqu'à 12 ans.
Pour en savoir plus, consultez le site suivant : www.siegedauto.qc.ca.
Société de l'assurance automobile du Québec