Un grand merci pour les soins donnés à notre mère

Mme Patricia Gauthier
Présidente-directrice générale
Mme Sylvie Moreault
Directrice du programme soutien à l’autonomie des personnes âgées
Mme Josée Perras
Responsable hébergement Magog
Mme Brigitte Messier
Infirmière responsable hébergement Magog

Bonjour à vous tous,  

Notre mère Pauline Morin a reçu un diagnostic d’Alzheimer il y a plusieurs années. Elle est décédée récemment. Nous avons évolué avec elle dans les méandres opaques des systèmes de santé privé et public du Québec. À la suite d’une décompensation, elle fut hospitalisée à l’unité de gériatrie active du pavillon Argyll. À partir de ce moment, nous, ses enfants, nous nous sommes enfin sentis rassurés. Les soins offerts ont été excellents. Puis elle fut transférée à l’unité de soins de longue durée sur le site Argyll afin de stabiliser ses crises d’agressivité liées à la maladie. Lorsqu’elle fut stable, elle fut relogée au CHSLD de Magog, sur l’unité prothétique – 2e étage, Hébergement 2.

Nous avons alors réellement pu respirer plus librement. Tout le personnel de l’unité prothétique du CHLSD a été absolument extraordinaire, attentionné, calme, rassurant, voire aimant. On entendait souvent « ma belle Pauline » pour s’adresser à notre mère. Ils ont su la rassurer, la soigner, l’habiller, la diriger, en prendre soin. Nous nous sommes sentis en confiance. Malgré la détérioration physique et mentale liée à sa maladie, les soins se sont adaptés à sa situation de manière harmonieuse et respectueuse.

Notre mère a subi une détérioration subite et rapide le mois dernier. La décision de commencer les soins de confort (soins de fin de vie) fut prise sept jours avant son décès. Nous avons eu l’immense privilège qu’elle puisse demeurer dans sa chambre des deux dernières années avec le personnel soignant qui la connaissait bien (au lieu d’être transférée à l’unité de soins palliatifs). Notre mère a reçu un cadeau incroyable d’avoir pu continuer à profiter de ces gens dévoués, soit les infirmières, les auxiliaires, les préposés, l’intervenante en soins spirituels. Tous ont été généreux, respectueux, compatissants, bienfaisants. Il s’agit d’anges mis sur le chemin ultime de notre mère.

Nous tenons à vous faire savoir que votre personnel est de grand mérite. Prenez-en soin. Cette lettre a été transmise au journal La Tribune, car nous tenons aussi à faire savoir à la population de ne pas juger les CHSLD sans y avoir mis les pieds et avoir connu la qualité des services offerts. Nous espérons que notre témoignage se rendra à tous les soignants des centres de longue durée, et tout particulièrement au personnel du CHSLD de Magog-Hébergement 2, unité prothétique, afin qu’ils puissent recevoir nos profonds sentiments de reconnaissance et de gratitude.

Luc, Diane, Sylvie, Michèle
Les enfants de Pauline Morin-Lafrenaye