Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Un deuxième grand spectacle de la Fête nationale en dehors de Montréal le 24 juin!

Yvan Giguère
Yvan Giguère
Saguenay
Article réservé aux abonnés
POINT DE VUE / L’an passé, les attentes étaient grandes pour le grand spectacle de la Fête nationale qui se déroulerait pour la première fois en dehors de Montréal, et cela en temps de pandémie. Qui plus est, cette soirée de notre fête de la chanson allait être diffusée sur quatre chaînes télé, soit TVA, ICI Radio-Canada Télé, V et Télé-Québec. Une première également. Et c’est Trois-Rivières qui a été la ville hôte. Le spectacle a été présenté sur la grande scène de l’amphithéâtre Cogeco.

Malgré que certains aient critiqué le fait qu’aucun drapeau du Québec n’ait été aperçu sur scène durant plus de 2h30, le spectacle a été une réussite sur le plan visuel avec de bons moments musicaux. Mais petit bémol ici de ma part, j’espère que cette année on y entendra plus de Félix, de Vigneault, de Lévesque, de Léveillée, etc. Ceux qui ont eu le génie de mettre au monde notre chanson. Nos classiques, quoi!

Alors, pour revenir au drapeau du Québec, paraît-il que cette année, il y en aura pour les fous et les fins lors du deuxième spectacle de la Fête nationale en temps de pandémie et qui se déroulera cette fois à La Malbaie au Manoir Richelieu.

Mais s’en trouvera-t-il encore pour critiquer virulemment? Critiquer le fait que notre fête nationale du Québec toute en français se déroulera au Fairmont Manoir Richelieu, avec son appellation maintenant un peu à l’anglaise, tout comme le désormais Fairmont Château Frontenac de Québec? Il est prouvé qu’à trop vouloir chercher des poux, on finit par en trouver. Or, j’ai demeuré à La Malbaie un certain temps pour le travail et les employés qui œuvrent à cet hôtel sont de vrais Québécois, ça je peux vous l’assurer.

Le Fairmont hôtel Manoir Richelieu fait vivre une bonne partie de la population locale. Et en bon français, le Manoir Richelieu est un monument de notre patrimoine, qu’on le veuille ou non. Et il se trouve que ce monument est situé dans un des plus beaux coins du Québec, aux abords du fleuve Saint-Laurent. Le point de vue y est splendide. Alors, les organisateurs du spectacle de la fête nationale ont considéré cet aspect, il va de soi, pour arrêter leur choix sur le Manoir.

Mais à mes yeux, c’est d’abord et avant tout La Malbaie qui sera à l’honneur et servira de toile de fond de la fête nationale 2021, comme le fut Trois-Rivières l’an passé.

Je suis prêt à parier que le Manoir sera paré de centaines et de centaines de drapeaux fleurdelisés (un à chaque fenêtre de l’hôtel, qui sait?) lors de la présentation en différé du spectacle le 24 juin sur nos quatre chaînes télé.

Bien sûr, le Manoir Richelieu y trouvera son compte, on le devine bien. Mais j’imagine, du moins j’espère, que les artisans et les nombreux artistes participant au spectacle y seront hébergés en retour à moindre coût, voire gratuitement.

Et pourrait-on en déduire que dorénavant, pandémie ou pas, cette heureuse initiative de présenter le grand spectacle de la Fête nationale en dehors de Montréal devienne une habitude? Je le souhaite ardemment. Car après tout, c’est le Québec en entier qu’on célèbre le 24 juin. Puis le Québec, c’est grand avec tout plein de belles villes et tout plein de villages magnifiques situés souvent au bord du fleuve Saint-Laurent. Et le fleuve, c’est nous!