Robert Bellefleur est le porte-parole Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic.

Trois années d'attente

M. Justin Trudeau, premier ministre du Canada
Plusieurs citoyens de Lac-Mégantic se sont déplacés mercredi au Parlement à Ottawa parce qu'ils en ont assez de vivre dans l'inquiétude et la peur.
M. le Premier ministre, trois longues années se sont écoulées depuis la triste tragédie ferroviaire du 6 juillet 2013 à Lac-Mégantic et rien n'a vraiment changé depuis. On stationne toujours des centaines de wagons sur le haut de la pente à Nantes, la deuxième en importance au Canada, sans aucune surveillance. Plusieurs convois transportant des citernes de produits pétroliers et dangereux circulent toujours jour et nuit sur les mêmes vieux rails usés en direction du nouveau centre-ville de Lac-Mégantic, où plusieurs nouvelles bâtisses ont été construites encore plus près de la voie ferrée.
M. le Premier ministre, une enquête récente de la Direction de la santé publique de l'Estrie établit que deux Méganticois sur trois souffrent encore du stress occasionné par le choc post-traumatique plus de deux ans après la catastrophe du 6 juillet 2013,
M. le Premier ministre, les Méganticois en ont assez de vivre dans la peur d'une seconde tragédie. Ils sont venus vous demander impérativement d'honorer votre parole et votre signature sur un engagement politique que vous avez déjà pris relativement à la construction rapide d'une voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic!
M. Trudeau, les Méganticois tiennent à vous rappeler que vous étiez à Lac-Mégantic le 27 juillet 2013, lors des funérailles des 47 victimes de la tragédie et que, comme député et chef du Parti libéral du Canada, vous avez apposé votre signature sur une pétition exigeant la construction urgente d'une voie de contournement à Lac-Mégantic.
De plus M. Trudeau, comme chef du Parti libéral en pleine campagne électorale, le 6 octobre 2015 à Sherbrooke, vous vous êtes à nouveau prononcé en faveur de la construction rapide d'une voie de contournement à Lac-Mégantic.
M. Trudeau, vous êtes maintenant premier ministre du Canada et il serait temps d'honorer votre promesse électorale et votre signature apposée sur cette pétition de 3665 noms déposée le 6 août 2013 à la mairesse Colette Roy Laroche.
M. le Premier ministre, ne tardez plus, les Méganticois mériteraient bien de passer le prochain Noël dans la paix et la sécurité.
Robert Bellefleur, porte-parole
Coalition des citoyens et organismes engagés pour la sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic