Synchroniser les feux de circulation avec prudence

Je lis dans La Tribune du 26 avril, l’article Un plan pour synchroniser les feux de circulation. Je n’ai rien contre l’idée de synchroniser les feux pour améliorer la fluidité de la circulation, mais quand on parle d’éliminer des feux de circulation et de remettre en question la protection des piétons à certaines intersections où le virage à droite est présentement interdit, le principe de prudence DOIT s’imposer de lui-même.

Le nouveau Code de la sécurité routière veut mettre les usagers les plus vulnérables (piétons et cyclistes) au cœur des préoccupations. Je rappellerai donc à l’équipe qui s’occupe du plan directeur pour les feux de circulation que sur la rue King existent de nombreuses cliniques et pharmacies. Que feront les personnes aînées et les parents avec de jeunes enfants si la Ville leur enlève leurs feux piétonniers?

Sur le boulevard de Portland, il y a plusieurs écoles sur le boulevard ou à proximité, les zones de 30 km/h succèdent aux zones de 50 km/h, c’est plutôt cela qui empêche une synchronisation parfaite. Allez-vous les éliminer? Bien sûr que non, cela mettrait des enfants en danger.

Est-il plus simple de tout régler pour le confort des automobilistes, puis d’ensuite ajuster en fonction des accidents causés aux piétons et cyclistes ou d’appliquer dès maintenant le principe de prudence et de protéger les plus vulnérables?

Élise Pigeon, piétonne
Sherbrooke

Des incitatifs bienvenus au centre-ville

Bravo et bravo pour les véritables incitatifs communs pour la revitalisation du grand centre-ville zone 2.

Félicitations aux conseillers qui se sont entendus après de saines discussions à 11 en faveur sur 15 au fait de donner une exemption de taxes pour les cinq prochaines années à toutes les nouvelles constructions de quatre étages et plus.

Je trouve ça très intéressant de laisser la chance à divers promoteurs d’étudier et de lancer leur propre projet bientôt. Des constructions originales et variées verront le jour et leurs locataires en sortiront également gagnants. À la séance du conseil du 19 mars, on a voté majoritairement pour ces incitatifs, c’est donc officiel.

Pour la Wellington Sud, la zone 1, l’exemption de taxes est de 10 ans, c’est très stimulant. Mais il faudrait prendre de l’avance et décider de lancer un appel d’offres pour la démolition de l’Hôtel Wellington et du Studio Sexe très bientôt. Une fois ces deux édifices disparus de notre paysage, nous allons mieux découvrir le beau terrain laissé vacant pour une nouvelle bâtisse de cinq étages qui stimulera le secteur. La Ville pourra niveler le terrain qui servira de place publique sur gazon en attendant. Je fais confiance au conseil municipal qui va sûrement passer à l’action avant les beaux jours estivaux. On ne veut pas de bâtisses barricadées pour les cinq prochaines années. (...)

André Larkin
Sherbrooke