Sotchi 2014: à la découverte de modèles inspirants

Du 7 au 23 février 2014, se tiendront les 22e Jeux Olympiques d'hiver. C'est Sotchi, ville en Russie, qui sera l'hôtesse des équipes olympiques provenant de 94 pays et qui verra des centaines d'athlètes se disputer l'or à travers 15 disciplines sportives.
Pour un peu plus de deux semaines, elle sera le théâtre de nouveaux records, d'exploits encore jamais réalisés, de chutes coûteuses, de sourires craquants et de larmes de douleur. Pour ce début du mois de février, Sotchi 2014 viendra mettre un peu de chaleur à cet hiver en offrant aux jeunes, et aux moins jeunes, l'occasion de découvrir des modèles inspirants. Tel a été mon cas il y a déjà 20 ans...
... Lillehammer, 1994, Jean-Luc Brassard devient un héros : MON héros! Rivée devant le petit écran, je suis avec assiduité et partisannerie son ascension vers la gloire. J'ai 12 ans et ça fait à peine un an que j'ai découvert le ski alpin grâce à mon professeur d'éducation physique à l'école. Depuis, j'économise mes sous pour m'acheter mon propre équipement dans le but d'aller rejoindre mes amis à Montjoye toutes les fins de semaine. En attendant, je me réjouis de regarder le « beau » Jean-Luc faire de lui le « Roi des bosses ».
Vingt ans plus tard, j'ai encore en mémoire sa dernière descente, celle qui l'a élevé sur la plus haute marche du podium... WOW! Je crois que je n'ai même pas cligné des yeux durant cet instant digne de la perfection! Dès lors, mes camarades de classe ont entendu parler de mon héros durant mes exposés oraux. J'ai revu la décoration de ma chambre en y tapissant les murs d'images de sa prestation sur les pentes de Norvège. Et finalement, j'ai acheté mon équipement de ski!
À ce jour, je n'ai jamais perfectionné mon style dans les pistes à bosses et je n'ai jamais particulièrement rêvé d'être une athlète olympique. Toutefois, Jean-Luc Brassard a été un modèle pour moi pendant plusieurs années de ma jeunesse. Par son humilité, sa détermination et sa force de caractère, il m'a tout simplement inspirée à poursuivre mes désirs malgré les épreuves de la vie et surtout, à être une jeune fille active.
Est-ce qu'un Alex Bilodeau, une Marianne St-Gelais ou un P.K. Subban sauront en faire autant auprès de vous ou de vos jeunes? Prenons un instant de repos de notre vie active et profitons du confort de notre salon, comme le feront des millions de téléspectateurs, pour s'inspirer d'athlètes de chez nous! Après tout, ces instants de gloire n'arrivent seulement qu'aux deux ans! Bons Jeux!
Evelyne Lapierre
Sherbrooke