Sincères remerciements au CHSLD Saint-Joseph

À toute l'équipe du 2e étage du CHSLD Saint-Joseph de Sherbrooke,À toutes les personnes liées à l'administration des CHSLD du Québec,
Notre père, Jean Bourassa, est décédé le 18 décembre 2016 au CHSLD Saint-Joseph de Sherbrooke.
Nous allions célébrer avec lui un cinquième Noël à cet établissement depuis son admission en 2012. Nous désirons souligner publiquement la qualité exceptionnelle du travail d'équipe du personnel du 2e étage du CHSLD Saint-Joseph. Dès le début, de précieux bénévoles se sont également greffés à ces professionnels. Pendant les cinq années où papa a occupé la chambre 231, nous avons été impressionnées par la douceur, la patience et la grande humanité de toutes ces femmes et de tous ces hommes qui ont pris soin de lui avec dignité. Pendant cinq ans, notre père a bénéficié de soins médicaux et infirmiers exemplaires. De plus, il a été constamment suivi par une dentiste et les membres de l'équipe de physiothérapie et d'ergothérapie. Nous saluons le travail de Carole Brousseau, chef d'unité, des infirmières Cécile Trudeau et Chantal Vachon, de la dentiste Suzanne Bourque et de Dr Michel Roy, le médecin de papa pendant trois ans.
Papa avait développé des relations chaleureuses et respectueuses avec tous les membres des équipes de soins. Nous voulons souligner les prénoms de tous ceux que papa a tant aimés : Michel, Chantal, France, Johannie, Mélanie, Germain, Vesna, Beatriz, Isabelle, Brigitte, Nathalie, Johanne, Manon, Patricia, Micheline, François, Louise, Josée, Jacynthe, Lucienne, David, Amanda, Sandra et Benjamin. Sa vie a été égayée et allégée par l'équipe des loisirs composée de professionnels et de bénévoles. Nous l'avons vu rire, chanter, danser et caresser de petits animaux. Nous saluons le travail fabuleux de Josée Doyon et de ses précieux bénévoles, notamment Suzanne et Pascal. Tout au long de la progression de la maladie de notre père, une équipe a adapté son alimentation de façon à faire face à ses limites de plus en plus nombreuses.
Il a été accompagné au niveau spirituel par les membres de l'équipe vouée à cet aspect de la vie important pour lui.
Par ailleurs, nous voulons signaler l'excellent travail de notre gestionnaire de cas. Ergothérapeute de formation, Catherine Boutin nous a guidées efficacement dans les dédales administratifs qui mènent à ce niveau de soins. Elle nous a donné accès à de précieuses ressources avant l'admission de papa à Saint-Joseph.
Nous voulons aussi remercier toutes les bénévoles de La Retouche, cette boutique de vêtements usagés et adaptés qui nous ont tant aidées lorsque les besoins de papa changeaient et que le temps nous pressait. Prendre soin de personnes en fin de vie est une tâche lourde et souvent ingrate. Heureusement, plusieurs femmes et plusieurs hommes le font avec dévouement, douceur et dignité. C'est un travail admirable dont nous avons pu mesurer l'ampleur en accompagnant notre père. À vous tous et vous toutes, un immense merci. Papa vous a tous aimés, et nous aussi.
Hélène et Claire Bourassa
Filles de M. Jean Bourassa