Quel est le problème?

L'édition du 13 avril de La Tribune, section opinion des lecteurs, nous offre deux textes qui veulent nous faire réfléchir sur nos valeurs personnelles (D'église à mosquée et Le crucifix s'accroche). Il y a une dizaine d'années, l'église ou dès l'âge de 8 ans je servais la messe de 6 h du matin, située coin Jaques-Cartier et King Ouest, a été remplacée par une pharmacie et une clinique. (...). Comme il y a bien longtemps que je ne crois plus au père Noël (...), je n'ai ressenti aucune nostalgie à ce que l'église de ma jeunesse soit démolie.
Il est maintenant question que l'église Ste-Jeanne-d'Arc devienne une mosquée. La raison de ce changement est pourtant simple : l'Église catholique, hier si dominante dans tous les aspects de la vie des Québécois (...), n'a pas su s'adapter à la vraie vie des gens d'ici. L'Église catholique n'a qu'elle à blâmer.
Que ce bâtiment devienne peut-être une mosquée ne regarde que les administrateurs qui en ont la responsabilité. Si un conseil de fabrique décide de vendre à des gens qui pratiquent une autre religion plutôt qu'à un groupe d'hommes d'affaires qui opèrent des pharmacies, restaurants ou autres commerces, cela ne regarde que lui.
Si les plus offrants sont des gens qui veulent y établir une mosquée, soyez assuré que les responsables de l'église Ste-Jeanne-d'Arc accepteront de leur vendre. (...) L'Église catholique n'a jamais eu de problème à s'enrichir et ne commencera pas en 2017 à avoir des scrupules à cet égard.
Personnellement, je crois que Sherbrooke est une ville de plus en plus intéressante. Elle devient, grâce à l'immigration, un terreau fertile à la connaissance de l'autre, des autres. Loin d'être un problème, l'immigration est un plus dans la vie de notre communauté. Je suis grand-père de trois petits mecs et d'une princesse dont le père est Haïtien. Ma fille au teint de porcelaine et lui représentent l'universalité qui s'installe au Canada, avec leurs magnifiques enfants dont la couleur de la peau varie de brun foncé à beige. Je souhaite que dans 20 ans un des petits mecs devienne le conjoint d'une jeune femme d'origine asiatique... leur progéniture serait extraordinaire! Pour moi cette présence est une richesse incroyable. Alors, peu importe la couleur de la peau ou la religion pratiquée, il ne faut surtout pas nous replier sur nous même. Cessons d'avoir peur de la différence, nous nous en porterons beaucoup mieux.
Jean Chenay,Sherbrooke