Projet Divertigo : une solution « gagnant-gagnant »

Jeudi soir s'est déroulée, à l'Hôtel de Ville de Magog, la réunion d'information concernant le projet Divertigo à la Plage des Cantons, à laquelle une centaine de citoyens ont pris part, dont beaucoup n'étaient pas membres du secteur. L'objectif de la réunion était, aux dires de la mairesse, de donner les détails sur le projet Divertigo et de prendre le pouls des citoyens avant de décider de la suite des choses.
Un consensus clair s'est dégagé. Si tout le monde s'entend sur l'importance du développement récréotouristique et de l'entrepreneuriat, et le potentiel intéressant de Divertigo pour Magog, la plage des Cantons n'est pas le lieu approprié pour son implantation. [...]
Un nombre important de problèmes délicats ont fait l'objet de réponses peu convaincantes ou sont restés sans dans le flou. La Ville a fait quelques efforts pour régulariser certains aspects du dossier auxquels elle n'avait pas pensé avant de l'appuyer en décembre 2016. Afin de ne pas contrevenir aux conditions du don de M. Southière (à la lettre, car elle en trahit l'esprit), elle a par exemple relocalisé la tyrolienne dans le boisé adjacent... auquel elle avait pourtant promis, quelques jours plus, tôt de ne pas toucher. Quant aux nombreuses nuisances sonores et visuelles, qui affecteront également les usagers habituels de la plage, les mesures d'atténuation seraient cosmétiques. Quant au rapport coût/bénéfice pour la Ville, il reste incertain à tous points de vue, en particulier les retombées économiques prévues pour Magog dont les chiffres se font encore attendre.
Mais surtout, les citoyens se sont interrogés sur la cohérence de ce projet avec la vocation de la plage des Cantons, à savoir un espace vert, accessible à tous, en harmonie avec son environnement.
[...] Surtout, les citoyens se demandent pourquoi le Conseil municipal n'attend pas les résultats du sondage sur les parcs et espaces verts, la consultation citoyenne du 11 avril sur le développement des berges du Lac de la pointe Merry jusqu'à la plage des Cantons (annoncée par la mairesse) et la finalisation du plan directeur des parcs et espaces verts pour mener une réflexion globale qui inclut la plage des Cantons? 
Dans ce contexte, le promoteur a ouvert la porte à l'évaluation d'autres sites et la mairesse a confirmé qu'une discussion sérieuse aurait lieu avec les conseillers municipaux, dont plusieurs ont admis se rallier à cette solution gagnant-gagnant. Au regard du manque d'acceptabilité sociale du projet, d'une gouvernance locale dont la légitimité est aujourd'hui ébranlée pour de nombreux citoyens, toute autre décision n'aurait tout simplement aucun sens.
Coalition citoyenne pour un développement harmonieux et soucieux de la plage des Cantons