La Tribune
Le secteur du bâtiment résidentiel, commercial et institutionnel produit 10,3% des rejets de GES au Québec, ce qui en fait le troisième plus important émetteur sur le territoire.
Le secteur du bâtiment résidentiel, commercial et institutionnel produit 10,3% des rejets de GES au Québec, ce qui en fait le troisième plus important émetteur sur le territoire.

Pour des bâtiments sains, résilients et à zéro émission nette

Benjamin Zizi
Benjamin Zizi
Consultant et formateur en habitations durables
Manuel R. Cisneros
Manuel R. Cisneros
Architecte spécialisé en écoconception
DES UNIVERSITAIRES (13 de 15) — Le secteur du bâtiment résidentiel, commercial et institutionnel produit 10,3% des rejets de GES au Québec, ce qui en fait le troisième plus important émetteur sur le territoire. Et ce, sans même compter les émissions indirectes liées aux matériaux de construction utilisés. Les émissions directes de ce secteur proviennent principalement des combustibles fossiles brûlés pour chauffer les bâtiments (1]0(55% gaz naturel, 45% mazout (2)).