Pauvreté et itinérance: nous avons tous un rôle à jouer

Lettre aux candidats aux élections municipales à Sherbrooke

Bien que le problème d’itinérance ne soit pas toujours visible à Sherbrooke, il n’en demeure pas moins présent. Il est caractérisé par une diversité de visages et de réalités. Ainsi, une réponse à cette problématique est essentielle. Comme vous le savez probablement déjà, La Table itinérance de Sherbrooke regroupe 26 organismes communautaires et institutionnels. Elle agit activement à développer et maintenir une cohésion dans les actions locales et à soutenir le développement et la consolidation des services rendus à la population itinérante de Sherbrooke.

Bien qu’il y ait eu des développements intéressants au cours des dernières années tant par le gouvernement provincial que par le gouvernement fédéral, il n’en demeure pas moins que la municipalité peut elle aussi jouer un rôle important afin de contribuer à trouver réponse aux enjeux et aux besoins identifiés sur son territoire.

Le rôle de la municipalité peut se concrétiser entre autres par :

• Une participation active à la création de logements sociaux avec soutien communautaire;
• Elle peut également mieux soutenir financièrement et par divers autres moyens, les organismes communautaires qui œuvrent directement avec les personnes les plus démunies et exclues de la collectivité;
• Lors des prises de décisions inhérentes aux démarches de revitalisation des communautés, la municipalité doit prendre en compte les populations marginalisées et être sensible à leurs conditions de vie difficiles;
• Elle doit peut appuyer et être porteuse de nos demandes auprès des gouvernements provincial et fédéral pour demander respectivement, le rehaussement du financement pour la réalisation du Plan d’action interministériel en itinérance 2015-2020 sur le territoire de 

Sherbrooke ainsi que le rehaussement du financement de la SPLI et une approche généraliste sur le territoire de Sherbrooke.

Il nous paraît important de vous sensibiliser en tant que personne candidate à l’élection générale municipale de demain, mais surtout de vous demander un engagement sincère pour améliorer la qualité de vie des personnes en situation d’itinérance ou à risque de le devenir, de même qu’un appui concret dans la lutte contre ce phénomène (...).

Nancy Mongeau
Directrice éditrice du Journal de rue de l’Estrie
François Lemieux
Coordonnateur de la Chaudronnée de l’Estrie