Pas d'argent neuf, mais de gros surplus à la STS

Pas d'argent neuf, mais de gros surplus à la Société de transport de Sherbrooke (STS)! La STS a terminé l'année 2015 avec un surplus de 1,7 million $ et pour le transport adapté, avec un surplus de 103 505 $. Elle se dirige pour 2016 vers un surplus du même ordre (pas de hausse du prix de l'essence, départ à la retraite de plusieurs anciens chauffeurs, etc.) Ces surplus serviront-ils à réduire la contribution de la Ville, qui prévoit également un surplus de l'ordre du 17 millions $ pour l'année 2016?
Ne pourrait-on pas, comme responsabilité municipale, augmenter le service de transport en commun en périphérie (taxis-bus, etc.), améliorer l'accessibilité au transport régulier pour les personnes handicapées et les aînés, en profiter pour lancer les démarches pour la carte à puce (l'adjudication du contrat pour l'acquisition des équipements et des services pour la carte MULTI a été votée au conseil d'administration de la STS le 8 juin dernier)? Et songer par la même occasion à voir ce qui peut être fait pour une tarification sociale? Il y a tant de choses à faire avec les surplus pour la valorisation et la promotion du transport collectif! La Ville de Sherbrooke doit accorder une priorité à son transport collectif pour tous ses citoyens, pas seulement à « ses étudiants » et à « ses gens d'affaires »!
Raymond Duquette
Président du RUTASM (Regroupement des usagers du transport adapté du Sherbrooke métropolitain)