Pancartes électorales

Pancartes électorales et pollution urbaine

Quelle belle pollution urbaine qui nous est apparue soudainement la nuit passée, en un rien de temps! Quelle belle ville aurions-nous, trop bien décorée, si on mettait le même budget et la même énergie pour embellir les rues de Sherbrooke au prochain temps des Fêtes!

Je parle, l’avez-vous remarqué..., de cette avalanche de pancartes électorales qui envahissent notre environnement et qui, au cas où on en manquerait une, garnissent le poteau suivant pour nous rappeler assez vite que la campagne électorale est bien déclenchée.

« Come on les boys » (puisque je parle de deux partis en particulier...), vous avez de bien « jolis minois » qui vous rendent bien sympas. Mais ne craignez-vous pas que puisque « trop c’est comme pas assez » et que la modération a bien meilleur goût, l’effet inverse pernicieux se produise et que vous vous fassiez « organiser le portrait », au bout du compte, au fil d’arrivée?

Luc Marquis
Sherbrooke