Cependant, je trouve cette idée de s’afficher contre des partis politiques de tentative de détournement de la démocratie.

Pancartes d’une coalition syndicale

Je ne sais pas qui a raison entre la municipalité de Sherbrooke au sujet du règlement municipal interdisant l’affichage d’opinions et la pensée syndicale voulant que l’on ne peut brimer la liberté d’expression.

Cependant, je trouve cette idée de s’afficher contre des partis politiques de tentative de détournement de la démocratie.

Il y a environ 45 ans, le syndicat C.S.D. naissait et inscrivait à l’article 1 de sa charte que ce syndicat serait apolitique. Comme vous avez pu le constater, ce syndicat ne fait pas partie de cette coalition.

Et pour une raison évidente c’est-à-dire que ce syndicat pense que ses membres sont assez intelligents et informés pour se faire chacun une idée bien personnelle selon son vécu, ses attentes et ses besoins. Il appartiendra aux différents partis politiques le temps venu de promouvoir leur vision du futur et à la population de décider sans l’interférence de quelque syndicat que ce soit.


- Serge Boislard, Asbestos