Optimiste et un brin irréaliste

Le conseil municipal de la Ville de Sherbrooke devra prendre une décision concernant un toit à la place Nikitotek.
Si je comprends les données à considérer, il a eu 9800 spectateurs cet été avec des retombées de près de 1 M$. En faisant un calcul simpliste, chaque spectateur a dépensé 100 $ à Sherbrooke, (...). Cela me paraît fort optimiste et un brin irréaliste. (...). Je peux comprendre que le toit est nécessaire pour que le promoteur fasse des profits, que les restaurateurs remplissent leurs tables et que les commerçants aient plus d'achalandage. Les seuls qui dépenseraient dans cette proposition sont les citoyens qui se feront refiler la facture dans leur compte de taxes. Si c'est si rentable, alors que les bénéficiaires y mettent leurs billes et laissons à la Ville le soin de réparer les rues avec notre argent!
Ken Dubé
Sherbrooke