Nous venons de perdre un grand Estrien

Opinion / C’est avec tristesse que nous avons appris la perte d’un grand acteur du domaine du génie, mais aussi d’un développeur émérite qui n’a eu de cesse de faire croître et mettre en valeur nos institutions en Estrie. Richard Royer fut président du Groupe Teknika de 1984 à 1998.

Diplômé de l’Université de Sherbrooke en génie civil (deuxième cohorte), il a poursuivi sa formation au M.I.T. de Boston dans une spécialisation en bâtiment et construction qu’il a terminée à la fin de 1961. En 1962, M. Royer est devenu associé de la firme d’ingénierie Côté, Lemieux, Carignan et Bourque, qui deviendra plus tard Le Groupe Teknika, aujourd’hui connu sous le nom d’EXP. C’est dans le service des structures et ouvrages d’art, dont il prendra la direction en 1967, qu’il a développé son expertise.

M. Royer était un homme d’une très grande classe, très humble, qui voulait surtout servir la collectivité. Nous savons qu’au-delà de ses grandes capacités et réalisations en conception en génie civil, c’est par son grand sens de l’entrepreneuriat et de l’innovation qu’il se distinguait. En plus de concevoir des édifices, des routes et des ponts, il avait à cœur de développer et faire grandir nos institutions. 

Il avait une définition de l’innovation qui lui était propre. Il disait de celle-ci qu’elle devait être alimentée par la recherche constante de faire les choses autrement, en incorporant les nouvelles visions et les nouvelles technologies. Cette façon de percevoir l’innovation témoigne de sa grande ouverture d’esprit.

Homme de tête mais aussi de cœur, sa famille occupait une très grande place dans sa vie. 

Nous pouvons affirmer avec certitude que son passage à la faculté de génie de l’Université de Sherbrooke puis au M.I.T. de Boston, ses années à diriger Teknika et à la faire passer d’une firme régionale à la firme multidisciplinaire d’envergure mondiale qu’elle est aujourd’hui, son implication dans le développement de la région, l’obtention du titre de Grand Estrien 2001 et enfin, le lancement commercial de Bio-Terre Systems inc., son dernier bébé, sont au nombre des réalisations qui lui ont procuré la plus grande satisfaction sur le plan professionnel. Tous ceux et celles qui l’ont connu peuvent en témoigner. Nous venons de perdre un grand Estrien.

Nos plus sincères condoléances à son épouse Pierrette, sa fille Lyne et son fils Charles, à ses petits-enfants, ainsi qu’à tous les autres membres de sa famille et ses amis.

Les 1000 employés d’EXP au Québec