« Nous survivons »

Monsieur Philippe Couillard, premier ministre,Monsieur Pierre Moreau, président du Conseil du trésor, Monsieur François Blais, ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Monsieur Carlos Leitao, ministre des Finances,
À quelques jours du budget, nous tenons à vous rappeler que nous existons ou plutôt que nous survivons difficilement. En effet, dès l'adoption de la Politique québécoise de reconnaissance et de soutien de l'action communautaire (...), en 2001, les groupes en défense collective des droits (DCD) ont sonné l'alarme sur leur maigre financement en espérant qu'il serait augmenté au fil des ans pour atteindre les seuils minimums requis pour remplir leur mission fixée par le Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA).
Les groupes de défense collective des droits de l'Estrie reçoivent en moyenne 47 392 $ annuellement du gouvernement, tandis que les seuils planchers du RQ-ACA pour 2015 étaient de 152 085 $ pour un organisme de base et de 206 236 $ pour un regroupement régional. (...)
Seize ans après l'adoption de la Politique (...) et avec différents partis au pouvoir, nous en sommes encore à réclamer un financement suffisant afin de nous permettre de poursuivre notre travail. L'attente dans notre cas est très longue et démontre le peu de respect que vous avez à l'égard des droits humains, ainsi que le travail que nous effectuons à la promotion et à la défense collective des droits des citoyennes et des citoyens. (...)
Devons-nous vous rappeler que les groupes en DCD n'ont pas eu d'augmentation ni d'indexation depuis 2003, pendant que d'autres groupes d'action communautaire ont vu leur budget à la fois augmenté et indexé?
Lors des journées de grève, de perturbation et d'action en novembre dernier, il y a eu une motion qui a été votée à l'Assemblée nationale pour un rehaussement du financement des groupes communautaires. Bravo! mais cette tape dans le dos, ne s'est pas concrétisée par des annonces politiques d'aucune sorte. (...)
Ce refus de nous indexer et de nous financer fait en sorte que des groupes ont fermé leur porte et que d'autres le feront prochainement, et cela sans que vous ayez à en porter l'odieux. Quelle bonne stratégie pour contraindre au silence (...) les groupes communautaires en défense collective des droits qui surveillent, analysent, conseillent, guident, accompagnent, informent et mobilisent les personnes aux prises avec différentes problématiques et un déni de leurs droits.
Manon Brunelle,
Illusion-Emploi de l'Estrie
Alexandre Lavallée,
Table ronde des OVEP de l'Estrie