Patricia Gauthier

Merci de tout coeur

Le moment est maintenant venu pour moi de quitter le CHUS et l'Estrie, ma terre d'accueil. Ce n'est pas sans un pincement au coeur que je retourne vers Montréal. J'ai connu ici des gens extraordinaires et un milieu qui m'ont vraiment beaucoup apporté. Le temps se bouscule et je n'ai pas eu la possibilité de saluer et remercier chaque personne comme je l'aurais souhaité.
Je laisse une solide équipe de direction, du personnel et des médecins dédiés qui, jour après jour, offrent le meilleur d'eux-mêmes aux patients. Je remercie tout un chacun de leur essentielle contribution et de m'avoir épaulée au cours des douze dernières années. Le CHUS est une belle organisation qui poursuivra sa quête d'amélioration continue, j'en suis persuadée.
Même si la communauté hospitalière du CHUS compte 10 000 personnes (6200 employés, 640 médecins, 220 chercheurs, 2800 résidents, étudiants et stagiaires ainsi que 600 bénévoles), nous avons su conserver une dimension humaine à ce que nous faisons. Nous avons aussi été en mesure d'effectuer plusieurs virages nécessaires et stratégiques à notre gros bateau à travers les aléas du quotidien, la pénurie de main-d'oeuvre et les limitations budgétaires. Pourquoi?
Parce que nos gens au CHUS sont créatifs, solidaires et compréhensifs, ce qui nous a permis de mettre en oeuvre des mesures pour atténuer les impacts. Nos partenaires du réseau de la santé et du réseau de l'éducation se sont mobilisés et nous avons tous travaillé dans le même sens. Il reste encore beaucoup à faire, mais je suis sûre qu'avec les gestionnaires en place, le bateau continuera à voguer très loin.
En terminant, je tiens à remercier aussi les membres du conseil d'administration du CHUS avec qui il a toujours été possible de prendre les meilleures décisions au bénéfice de la population, ainsi que les membres du conseil d'administration et de la direction de la Fondation du CHUS et les bénévoles de leur précieux soutien.
Je m'en voudrais d'oublier de remercier la population, le milieu des affaires et les instances gouvernementales qui ont toujours été avec nous, ce qui nous a constamment stimulés à poursuivre notre mission.
Je quitte le CHUS avec la satisfaction du devoir accompli parce qu'ensemble nous avons réalisé de grandes choses. Le nouveau défi qui s'offre à moi à l'Agence de santé et des services sociaux de Montréal est de taille. D'un peu plus loin, je continuerai à vous regarder avancer, accroître davantage l'accessibilité et offrir les meilleurs soins et services qui soient.
Patricia Gauthier
SHERBROOKE