Christine Labrie
Christine Labrie

L'intimidation et l'exclusion n'ont pas leur place dans la « maison du peuple »

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
La Tribune
POINT DE VUE / Depuis mon arrivée en politique, je suis si régulièrement témoin de paroles ou d’événements choquants, que j’en suis venue à craindre que ma capacité à m’indigner s’use. Or, il s’est produit cette semaine un événement qui dépasse de loin ce que j’ai pu voir ou entendre d’odieux jusqu’à maintenant, et qui m’a profondément bouleversée : des députés ont demandé à ce qu’une collègue soit exclue des activités parlementaires, parce qu’elle ne s’habille pas comme les autres.