L’honnêteté, toujours d’actualité

La semaine passée, alors que j’étais chez Costco pour corriger une erreur, j’ai eu la malchance de perdre mon porte-monnaie.

Je m’en suis rendu compte seulement en arrivant à la caisse. La caissière, une dame très gentille, m’a suggéré de m’adresser au podium pour voir s’il avait été retrouvé et à ma grande surprise, l’employé qui m’a d’abord demandé mon nom s’est empressé d’aller me le chercher dans le coffre-fort du magasin [...].

Il reste encore du monde honnête. Je veux ici remercier le ou la personne qui m’a rendu mon porte-monnaie intact avec tout son contenu. Cette personne anonyme a toute ma gratitude et mon respect. Que la nouvelle année vous apporte joie, santé et prospérité.

Encore merci.

Jean-Marc Lacroix, Magog

Well inc. : une esthétique cohérente ?

J’ai regardé attentivement les croquis relatifs au projet d’aménagement de la section Wellington Sud. Je suis totalement en accord qu’il est grandement temps que nos autorités municipales se penchent sur ce secteur de notre ville.

J’ai par contre un questionnement sur le type d’architecture qui y est proposé. Sherbrooke n’est pas New York et c’est tant mieux. Sherbrooke est belle lorsqu’elle fait appel à notre histoire : les briques rouges comme matière première, les maisons de type victorien qui sont si jolies près du parc Howard.

Serait-il possible que le conseil municipal tente de respecter nos particularités locales? Un grand oui au développement de ce secteur de notre ville. Certains avanceront que le temps presse, qu’il faut enfin se décider. Je répondrai que si le projet mis de l’avant a la même sensibilité esthétique que cette verrue qu’est le Centre Jean-Besré, nous devons nous assurer de revoir ce qui est proposé. Non pas de l’effacer, mais de nous assurer que le projet nous ressemble, habitants de la sixième ville en importance au Québec.

Jean Chenay, Sherbrooke