Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Les Trumpistes sont les amateurs de Trump
Les Trumpistes sont les amateurs de Trump

Les Minions du Trumpisme

André Verville
André Verville
Lévis
Article réservé aux abonnés
POINT DE VUE / Ce sont de véritables Minions qui suivent maintenant Donald Trump dans sa campagne de démolition de la démocratie. Comme une comète qui vient de s’écraser sur le territoire américain, on a cru jusqu’à la dernière minute qu’elle passerait outre et continuerait son chemin dans le vide sidéral, mais on se rend compte maintenant qu’elle a touché terre et qu’elle y a laissé les tonnes de débris de ce qui constituait sa queue.

Ils seront là pour rester, Trump s’en est assuré avant de quitter. La comète se sera bien sûr désintégrée et on veillera à nettoyer les dégâts qu’elle a causés, mais les millions de Minions qu’on l’a laissé cultiver durant les quatre années de son passage sont maintenant disséminés dans la nature et ça prendra des générations pour s’en débarrasser, si jamais on y parvient. On a déjà un nom pour eux et leur «mouvement» : le Trumpisme.

Ce président a cultivé ce qu’il y a de plus bête dans la nature humaine et il a fait ma foi une excellente récolte. Le pire dans tout ça, c’est qu’il s’agit du peuple de son pays, le fondement même de la démocratie, qui lui a servi de base de recrutement pour ses Minions. Celle qu’on appelle à tort la plus grande démocratie du monde est devenue malade d’elle-même, en plus d’être l’une des plus grandes victimes du coronavirus.

Les Américains se vantent constamment de ne rien faire à moitié, mais on ne savait pas à quel point ils pouvaient avoir du talent pour les gâchis! Les politiciens du monde vont dire poliment que ce pays en a vu d’autres et qu’il va se relever. Mais moi, je n’y crois pas et il y a des Minions qui vont veiller à ce que la bêtise humaine conserve son ascendant sur ce pays immature.