Le verre se recycle à l’infini

Même si cet énoncé est totalement vrai, dans la réalité, les choses se passent en général bien autrement. Les contenants de verre que les citoyens mettent dans le bac vert ou bleu finissent en majeure partie dans les sites d’enfouissement. On parle de valorisation du verre, car on a besoin de matière pour recouvrir les déchets ; curieuse façon de valoriser une matière qui se recycle à l’infini.

Il existe à Sherbrooke un comité du verre qui a présenté à la municipalité, au début juin 2019, un projet afin de régler une fois pour toutes cette problématique. Nous attendons toujours des réponses.

Le projet consiste à installer des conteneurs dans des endroits stratégiques à travers la ville afin que tous les citoyens puissent aller y déposer leur verre aux fins de vrai recyclage : rapporter nos bouteilles ou pots de verre vides en allant faire nos achats.

Que peut-on faire pour que ce projet se réalise le plus tôt possible ?

Le Comité du verre de Sherbrooke a mis une pétition en ligne afin que les citoyens appuient ce projet. Il y a déjà plus de 3000 personnes qui ont signé. La pétition est une façon idéale afin de montrer à nos élus ce que nous voulons vraiment. En allant sur le lien suivant, vous pourrez avoir toutes les informations nécessaires pour vous prononcer. Il est urgent que les choses changent, car nous gaspillons nos matières premières, nous polluons notre environnement et les dépotoirs débordent de matières recyclables.


Signez la pétition : http://chng.it/5PWQxStCyn


Si l’on veut bien recycler le verre et donner de la valeur aux autres matières recyclables, il faut qu’il n’y ait plus de verre qui aille dans le bac vert.

C’est à nous, les citoyens, de décider.


Réal Vigneau                                                            

Porte-parole du Comité du verre de Sherbrooke