Le train de la vie

Je suis en train d'écrire en souvenir de la grande tragédie du 6 juillet 2013 à Lac-Mégantic. Alors que tout allait bon train, du moins, le pensait-on, l'irréparable arriva. Force est d'admettre que notre train-train quotidien fut bouleversé et le monde consterné partageait notre malheur. (...)
Quelqu'un, un jour, a dit : « De mes larmes guérissent mes blessures ». Est-il possible d'en guérir une fois pour toutes et de retrouver la paix et le bonheur perdus?
Faut-il pour cela cesser de croire en la vie? Faut-il cesser de rêver? Faut-il tout abandonner? Non, certainement pas! L'espoir fait vivre. Il fait naître et renaître ce qui semblait à jamais perdu ou devenu inaccessible à nos yeux.
Finalement, de quoi est fait le « train de la vie »? (...)
Le train de la vie est fait de petits et de grands délices qu'il nous faut saisir pour en apprécier la douceur qu'ils procurent. Le train de la vie est fait de milliers de petits gestes qui témoignent de notre amour et de notre grandeur d'âme.
Il est vrai que la vie nous façonne. Elle nous construit et fait de nous ce que nous sommes. Mais, en revanche, notre « train de la vie », par lequel nous voyageons dans ce monde, c'est à nous de le façonner, de lui donner sa beauté et sa grandeur. (...)
Noëlla Bergeron
Milan