France Bonsant et Caroline Bouchard

Le mirage du Bloc Québécois

En tant que Sherbrookoise, je suis extrêmement surprise des dires des candidates du Bloc Québécois à Sherbrooke, Caroline Bouchard et France Bonsant. Dans un article de La Tribune du 15 septembre, les candidates dénonçaient l'inactivité du dossier de l'aéroport.
Or, avant de s'emballer, il est important de rappeler (...) que cette inactivité a été causée par les députés bloquistes. Dans cet article, Mme Bonsant se réclame d'être la seule à avoir vu l'importance d'un aéroport : «Déjà en 2005, lors du Sommet sur le développement économique de la région, j'étais la seule qui s'est rendue au micro pour dire que nous devrions miser sur le développement de l'aéroport de Sherbrooke».
Son impertinence frôle le mépris pour la population. L'événement dont elle parle, remonte à il y a 10 ans. (...) Aujourd'hui, cela est aux oubliettes, tout comme votre déclaration. De plus, vous-même le disiez, c'était lors du Sommet sur le développement économique de la région.
Tous les Sherbrookois savent que ce n'est pas nous qui devons être convaincus, mais bien le gouvernement fédéral.
Les règles aéroportuaires sont de compétence fédérale Mme Bonsant. Je tiens à vous le rappeler, car, en Chambre, vous n'avez rien dit à ce sujet, absolument rien! (...).
Le tableau n'est guère plus séduisant du côté de Serge Cardin. Ce dernier n'a jamais fait de déclaration pour vanter les bienfaits d'un aéroport pour les Sherbrookois. Dois-je rappeler qu'il nous a représentés pendant 12 ans? L'amateurisme des candidats du bloc est flagrant. Comment pouvons-nous leur faire confiance?
Gabrielle Trottier
Sherbrooke