Le maire de Sherbrooke Bernard Sévigny

L'attitude du maire Sévigny m'horripile!

Depuis quelques semaines, le maire de Sherbrooke semble prendre un malin plaisir à déverser son fiel sur les conseillers indépendants (lire ici ceux qui n'endossent pas ses politiques comme un béni-oui-oui) ou à minimiser des gestes empreints d'un manque de respect flagrant (comme le placardage inexcusable du Studio Sex au centre-ville).
Il n'y a pas à dire, la grande classe et l'élégance affichées par son prédécesseur, Jean Perrault, n'ont jamais parvenu à se greffer sur Bernard Sévigny. C'est dommage, car les contribuables de Sherbrooke méritent de voir plus de dignité chez un magistrat dévoué à leurs intérêts.
L'arène municipale constitue le dernier rempart politique par lequel les élus peuvent bénéficier d'une marge de manoeuvre non partisane pour porter les aspirations de leurs électeurs à bon port. Avec les façons de faire du maire Sévigny et de son équipe du Renouveau sherbrookois, cette fenêtre d'opportunités fond comme neige au soleil.
C'en est tellement pathétique que j'ai l'impression de voir défiler sous mes yeux une parodie de l'émission Les pays d'en haut. S'il est facile de voir des similitudes entre Bernard Sévigny et ses méthodes calquées sur Séraphin Poudrier, plusieurs de ses conseillers peuvent porter le chapeau du Père Ovide ou du notaire Potiron. À vouloir autant dénigrer ses adversaires et à répandre la gangrène dans le fonctionnement de l'appareil municipal, la ville reine des Cantons de l'Est finira inévitablement par avoir des allures de Ste-Adèle dans un avenir rapproché.
Il est plus que temps que l'électorat sherbrookois porte attention aux enjeux municipaux et à ceux qui veulent s'y dévouer. Le spectre d'un cynisme ambiant semble vouloir s'instaurer à l'aube de la prochaine campagne électorale. C'est à nous, humbles citoyens de Sherbrooke, de nous assurer que les lubies de Bernard Sévigny et de ses sbires n'empoisonnent pas les réels enjeux de notre ville.
Prenons notre avenir à deux mains en forçant nos élus à non seulement travailler pour nos intérêts, mais également à préserver la saine démocratie qui doit régner dans la structure politique municipale. C'est dans notre intérêt à tous.
François Jr Vallières
Sherbrooke