Autobus de la STS

La STS retourne 780 000 $ à la Ville de Sherbrooke

Le président du conseil d’administration de la Société de transport de Sherbrooke (STS) a annoncé lors du dernier conseil municipal qu’il retournera 780 000 $ à la Ville pour le Fonds consolidé de la Ville. Mais cette fois, c’est le montant d’un rajout d’une subvention du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour le transport de la STS, et selon le texte voté par l’exécutif de la Ville, c’est un rajout pour le transport adapté.

Le RUTASM ne peut que réagir négativement et manifester sa totale incompréhension à une telle décision (pas encore votée, nous semble-t-il, au C.A. de la STS, ni au budget 2019 de la Ville). C’est l’argent du MTQ que la STS remet à la Ville. La STS savait depuis cet été que cet argent s’en venait. La récurrence reste toujours dépendante des budgets disponibles adoptés par le gouvernement en place par la suite, qui est maintenant celui de François Legault.

Cet argent aurait pu être gardé par la STS dans un fonds, et dépensé en 2019. Nous sommes venus faire une intervention à la Ville l’an dernier et avons déposé l’article 120 des STC qui autorise de garder ses surplus, et de diverses façons. La STS reçoit souvent des subventions tardives et s’organise en conséquence. Au RUTASM, nous avons reçu en août 2018 l’annonce par le MTQ du nouveau surplus.

Nous demandons donc que la Ville laisse à la STS le montant de 780 000 $, qui est un montant octroyé pour du transport, et qu’elle continue de subventionner la STS comme à l’habitude. Il y a tellement de services à développer au transport en commun : plus de dessertes dans les arrondissements périphériques, une meilleure accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, plus de services en soirée et surtout les soirs de magasinage, plus de service les fins de semaine, de la gratuité à expérimenter en dehors des heures de pointe, et des horaires à garder aux arrêts d’autobus! Et au transport adapté : pour abolir les mesures d’austérité encore en place et faire revenir la « hausse » de son taux d’achalande à son niveau normal.


Raymond Duquette

Président du RUTASM (Regroupement des usagers du transport adapté de Sherbrooke métropolitain)


France Croteau

Coordonnatrice