La STS retourne 447 700 $ à la Ville

Comme l'an dernier, le surplus réalisé par la Société de transport Sherbrooke (STS), en raison principalement des baisses de coût du carburant, sera remis en bonne partie à la Ville de Sherbrooke. Pourtant, la Ville a elle aussi profité des baisses de coût du carburant dans son propre budget de voirie et autres dépenses! Pourquoi la STS n'a-t-elle pas conservé cette somme pour améliorer le service?
Tout en affirmant ne pas avoir réduit les demandes à la Ville pour 2017, même montant obtenu pour 2016, le président de la STS, Bruno Vachon, indique que la STS a agi par « souci d'équité » envers les citoyens de Sherbrooke. Et l'équité dans la clientèle du transport en commun et adapté? Alors que tous peuvent reconnaître que la hausse majoritairement de 2 % des tarifs STS pour 2017 atteint de plein fouet les plus démunis financièrement et physiquement, c'est-à-dire les personnes sans « subventions » de maisons d'enseignement ou d'employeurs, il serait peut-être bon de rappeler que « l'équité » devrait aussi exister pour le transport en commun régulier et adapté.
La hausse de tarifs équivalant à près de 200 000 $ de revenus à la STS, celle-ci n'aurait-elle pas pu garder ce montant si généreusement redonné à la Ville pour permettre un répit financier aux usagers et rajouter quelques bancs et abribus supplémentaires? Chaque hausse de tarifs et le non-développement du réseau entraînent des abandons du transport en commun.
Et le terminus d'autobus du Carrefour à rénover sera-t-il accessible pour mieux desservir la clientèle handicapée? De même, les nouveaux abribus qu'on dit vouloir « intelligents »? Les gros autobus urbains seront maintenant tous « accessibles » avec leur plate-forme d'entrée. Des questions et des inquiétudes.
Raymond Duquette, président du RUTASM, et France Croteau, coordonnatrice
Des sentiers bien entretenus
Je veux simplement remercier les personnes bénévoles qui s'appliquent et s'investissent dans l'entretien des sentiers de motoneige environnant Sherbrooke. Quelle belle surprise de constater le superbe état des sentiers, samedi soir, entre Rock Forest et Coaticook! Toujours au poste, ces personnes bénévoles permettent la pratique de ce merveilleux loisir en accord avec la nature estrienne!
Martin Auger, Sherbrooke