La sécurité est une priorité au CIUSSS de l’Estrie - CHUS

Le texte intitulé « Un résident violent sème la terreur au CHSLD Horace-Boivin » publié dans votre édition du 10 décembre dernier a suscité de nombreuses réactions.

Comme établissement, nous avons l’obligation de protéger la confidentialité des dossiers de nos usagers. Il nous est impossible de révéler de quelque façon que ce soit des renseignements permettant l’identification d’une personne qui reçoit des soins chez nous. Cela fait partie intégrante des Droits des usagers et de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS).

Difficile de comprendre

Il est difficile de comprendre les comportements de certaines personnes ayant des problèmes de santé complexes pouvant s’exprimer, par exemple, par une baisse de contrôle de son agressivité ou par la non-reconnaissance de leurs proches.

L’équilibre entre une offre de service de qualité dans des conditions de dignité pour tous et la sécurité et la quiétude des autres usagers ainsi que du personnel est un défi constant.

Il nous apparait toutefois important d’informer la population que dès qu’une personne ayant des problèmes de comportement est hébergée dans l’une de nos installations, nous établissons rapidement un plan d’intervention pour assurer le bien-être et la sécurité de toutes les personnes qui gravitent autour d’elle. Comme il est rare que les problèmes de comportement soient stables, ce plan d’intervention s’ajuste selon l’évolution du résident dans son environnement.

Des mesures concrètes

Plusieurs mesures peuvent être mises en place pour contrôler les risques associés à ces problèmes de comportement : surveillance étroite, détecteur de mouvement qui se déclenche quand la personne sort de sa chambre, ajustement de la médication, surveillance par un gardien de sécurité, changement de lieu d’hébergement, etc.

Au fur et à mesure de l’évolution des comportements d’un résident, de nouvelles mesures de surveillance et de sécurité sont mises en place pour protéger la personne malade, les autres usagers de son environnement et le personnel. La sécurité de tous est une priorité pour le CIUSSS de l’Estrie – CHUS et nous mettons des efforts continus pour atteindre cet objectif.

En terminant, nous tenons à souligner l’engagement des équipes soignantes et de soutien ainsi que les proches aidants qui ont à composer avec des situations souvent difficiles et qui demandent de l’adaptation constante.

Rémi Brassard
directeur général adjoint CIUSSS de l’Estrie – CHUS