Vous changer les idées

Je peux vous dire que pour l’ancien propriétaire de résidence de personnes âgées que je suis, la situation est difficile à accepter. J’ai toujours su que c’était très difficile dans les CHSLD, j’imagine que ça prenait une crise pour brasser la cabane.

J’espère que François Legault, que j’adore, va garder les CHSLD dans ses priorités. Moi je suis chanceux, j’ai toute ma tête, je pète le feu et je suis entouré de ceux que j’aime. J’habite avec ma conjointe et mes deux grands enfants, Émile et Dan, on fait de la musique à tous les jours, on s’amuse, on sort le vin, on sort les cartes et on joue !

Ça fait 55 ans que je joue de la musique à tous les jours, c’est pas une pandémie qui va m’arrêter certain ! Et je dors ma vie et j’ai jamais dormi autant. J’ai aussi découvert le télétravail et ça, j’espère que ça va rester. On est-tu bien quand on peut travailler en pyjama, hein ? Avec ma femme on va aussi faire des tours d’auto, on se stationne dans la rue, on demande aux amis de sortir sur leur balcon et on jase à distance. On fait notre ronde. C’est pratique, on sait que tout le monde est à la maison !

Je souhaite de tout cœur que les nouvelles habitudes qu’on est en train de prendre vont rester. Dans le mauvais, il y a du bon. Faut pas se laisser abattre.

J’ai hâte de vous revoir, de vous donner la main et des câlins. En attendant, je vous donne rendez-vous sur ma page Facebook, où je chante des tounes, et j’essaie de vous changer les idées. Vous allez peut-être même me voir en pyjama !

À bientôt, j’espère.

Paul Daraîche