Patsy Gallant: «On continue d’apprendre à tous les âges»

Chers lecteurs,

je voudrais d’abord profiter de cette tribune pour remercier le personnel infirmier, les médecins et les préposés aux bénéficiaires qui font un travail hors du commun. Je pense à vous très fort et vous envoie tout mon amour.

Pour ce qui est de ma vie de confinée, ça se passe tout de même bien, même si je ne vois pas grand monde...  Je ne vous cacherai pas que j’ai hâte en &?%& que le soleil se pointe et que le printemps arrête de se prendre pour l’hiver !

Durant cette pause obligée que nous vivons tous, je me garde active, si bien que je me couche brûlée le soir ! Et j’en profite pour dormir toutes les heures que je n’ai pas dormies dans ma vie, elles sont nombreuses… ça sert à ça, le confinement, non ?

Sinon, j’ai terminé d’écrire des chansons qui n’attendaient que ça… et je suis très fière de ma « petite nouvelle », c’est une de mes rares chansons écrites en français…

Je replonge donc dans mes souvenirs et je parle plus que jamais à ma famille, on est nombreux chez nous !

Je fais le tri de mes costumes de scène, je fais de la popote (que je mange au complet, habitant seule), donc je REFAIS  le tri de mes costumes (si vous voyez ce que je veux dire ;) !


« Je ne chante jamais à la maison, ni n’écoute de musique, je profite du réconfort du silence »
Patsy Gallant

Je continue de chérir ma maison, mon havre de paix. Vous me connaissez, quand je monte sur scène, je donne TOUT, mais quand j’arrive à la maison, je médite, je prie (beaucoup ces temps-ci), je profite de la paix des lieux et écoute les oiseaux chanter. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que je ne chante jamais à la maison, ni n’écoute de musique, je profite du réconfort du silence.

On m’a demandé récemment si j’avais un projet de confinement. Je ne sais pas si c’est un projet, mais hier, j’ai appris à faire mes transactions bancaires sur Internet. Mon banquier est le plus patient au monde : deux heures que ça a pris, au téléphone, pour y arriver, comme quoi on continue d’apprendre à tous les âges et on célèbre toutes les petites victoires !

J’ai bien hâte de vous retrouver toutes et tous… j’espère juste que je vais savoir encore comment chanter dans quelques mois !

Je vous embrasse.

Patsy Gallant

___

Chers aînés, racontez-nous votre expérience de confinement avec l'humour, le courage et la sagesse qu'on vous connaît. Parce que vous avez des choses à dire et que nous désirons vous entendre, écrivez-nous à maparole@cn2i.ca  Vos lettres pourraient être publiés samedi prochain.