La fourmilière

Savez-vous que les activités du Comptoir familial ne se limitent pas à vendre de la marchandise usagée?
En effet, en plus des bénévoles affectés à la réception, au tri, à l'étalage et la vente, c'est une véritable fourmilière d'hommes et de femmes qui contribuent, eux aussi, dans d'autres champs d'activités, au succès de cette entreprise à but non lucratif.
Il y a tout d'abord ces jeunes en difficulté d'apprentissage qui viennent y faire un stage de quelques semaines, voire de quelques mois, afin de se familiariser avec le milieu du travail.
Cette immersion leur permet de se découvrir des aptitudes qui viendront orienter par la suite leur choix de carrière. Il est vraiment impressionnant de voir ces jeunes arriver avec un visage fermé, qui ont peu d'estime de soi, repartir avec une confiance en l'avenir et l'assurance de pouvoir réaliser leurs rêves.
Il y a ces dames qui viennent choisir de la laine ou du tissu dans l'inventaire du Comptoir et qui, dans le confort de leur foyer, tricotent des mitaines, des tuques, des foulards et des bas ou confectionnent des coussins et des tabliers qu'ils mettront gracieusement en vente au magasin. Savez-vous que ces bénévoles comptent pour la moitié du bénévolat effectué au Comptoir familial? C'est vous dire à quel point leur contribution est significative.
Il y a aussi ceux et celles qui trient les livres reçus selon les sujets pour ensuite les faire parvenir ensuite à divers organismes communautaires. (...)
Il y a également d'autres bénévoles qui regroupent des tee-shirts ou des serviettes trop usés pour être mis en vente au magasin. Ces pièces de coton sont ensuite vendues à des garages qui les transforment en guenilles.
Enfin, il y a des bénévoles qui amassent tous les soutiens-gorge irrécupérables et qui permettent ainsi au Comptoir familial de faire sa part dans la campagne de financement de la Fondation du cancer du sein du Québec. (...)
Le Comptoir familial c'est avant tout des gens généreux de leur temps et de leur talent qui recyclent et transforment la matière première offerte généreusement par le public.
Le Comptoir familial représente plus que jamais un joueur de premier plan dans la lutte à la pauvreté (...).
Et rappelons-nous que personne n'est à l'abri d'un coup du sort venant changer soudainement le cours de sa vie.
Alors pourquoi ne pas profiter de la Semaine de l'Action bénévole qui se déroule du 23 au 29 avril pour encourager un organisme qui apporte de l'espoir aux démunis grâce à ses nombreux
travailleuses et travailleurs bénévoles?
Michèle Sicotte, Comptoir familial de Sherbrooke