Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

La fameuse lumière au bout du tunnel

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
François Legault s’appuie sur la réconfortante métaphore «la lumière au bout du tunnel» pour alimenter notre espoir de libération de toutes ces restrictions porteuses de tant d’obscurités.

Une figure de style qui actualise cette Allégorie de la caverne de Platon d’une pénétrante sagesse. Des hommes enchaînés, immobilisés dans une demeure souterraine privée de vérité. Des ombres, des apparences, des échos, des demi-vérités. L’opacité de la caverne et ses impacts. Dans le contexte actuel, les exemples de dispersion, d’irritation, de confusion, de rumeurs, de discours stériles traduisent les effets de nombreuses obscurités. Nous sommes tous en train de quitter nos cavernes un peu beaucoup ébranlés par le confinement. La quête de lumière est imminemment urgente. Nos mots et nos gestes recentrés par l’isolement éprouvant.

Nous sommes tous en réhabilitation, semble-t-il. La métaphore du premier ministre plus que pertinente. Nous sommes en train de vaincre beaucoup d’ignorance.

Douglas Beauchamp

Québec