La Tribune

Infirmières non vaccinées: un examen de conscience s’impose

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Nouvelliste
Carrefour des lecteurs / Je tiens, en mon nom personnel et à titre d’infirmier, à saluer la décision de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIIQ) de suspendre indéfiniment le permis de pratique des infirmières non vaccinées. À l’instar du Collège des médecins et de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes, cette décision m’apparaît courageuse, mais incontournable, car il en va de la protection du public. Cette protection constitue d’ailleurs la mission première des ordres professionnels du secteur de la santé.