Indignation de la communauté juive

Nous tenons à réagir à des déclarations faites récemment par Isaac Romano, où il suggère que nos concitoyens devraient être guéris du mal de l'antisémitisme (« Une exposition pour faire revivre le camp Newington », La Tribune, 4 février 2014).
M. Romano est allé jusqu'à annoncer qu'il commençait une grève de la faim comme moyen de susciter l'attention de la communauté non-juive à l'endroit d'une exposition commémorative sur l'internement des réfugiés juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, qui sera présentée par la Société d'histoire de Sherbrooke.
M. Romano ne parle pas au nom de la communauté juive locale. En effet, le seul représentant légitime de notre communauté est la Société Agoudat Achim, qui est reconnue comme telle par l'organisation parapluie de toutes les communautés juives canadiennes, les Fédérations juives du Canada.
Nous sommes en aucune façon associés à M. Romano et sommes indignés par ses commentaires et ses déclarations que nous rejetons complètement.
Nous sommes profondément reconnaissants que la Société d'histoire de Sherbrooke présente cette exposition dans notre ville et soutenons ses efforts à cet égard. Jamais une communauté juive légitime ne ferait une collecte de fonds ou un travail de sensibilisation en faisant des remarques désobligeantes sur une autre communauté.
Ses actions vont à l'encontre de ce que nous sommes et sont incompatibles avec la façon dont fonctionne notre communauté.
Dre Lisa B. Stern
Zachary Gillman
Dr Rafael Najmanovich
Dre Maria Ines Zylber
Membres du c.a.
Société Agoudat Achim