Guy Nantel

Guy Nantel, politicien?

POINT DE VUE / Par définition, un politicien est une personne qui exerce le pouvoir en prenant des décisions qui ont, plus souvent qu’autrement, d’importantes conséquences directes ou indirectes sur la population qui l’a élu. Alors qu’un humoriste est une personne qui fait rire son auditoire en soulignant le caractère comique, ridicule ou insolite de la réalité. Étonnamment, pour devenir l’un ou l’autre, aucune formation n’est requise, bien que des études universitaires en sciences politiques et une formation professionnelle en humour leur soient respectivement offertes.

En ce qui vous concerne, M. Guy Nantel, votre biographie vous qualifie «d’humoriste politique, social et engagé, faisant souvent dans la provocation, particulièrement en ce qui concerne les sujets politiques». Soit! Tant que tout le monde rit, ce qui n’est pas toujours le cas. Cela dit, n’est-ce pas un peu irresponsable de faire des blagues sur n’importe quels sujets, soi-disant comme vous l’avez déjà affirmé que «ceux qui peuvent faire preuve d’un minimum d’intelligence sont assez raisonnables pour comprendre qu’on est dans la fiction, dans le personnage, dans la caricature, dans le second, voire le troisième degré». Il n’empêche que si vous utilisez ce même argument en politique, vous risquez d’être confronté au cynisme des citoyens, voire de contribuer à leur désintéressement envers l’exercice du pouvoir, sur la scène politique cette fois-ci.

Dans tous les cas, force est de constater que si vous souhaitez devenir un jour chef de parti, voir même premier ministre, vous avez encore beaucoup de temps pour vous y préparer, car il y a loin de la coupe aux lèvres.