Une vigile en mémoire de l’attentat terroriste survenu à Québec.
Une vigile en mémoire de l’attentat terroriste survenu à Québec.

Ensemble pour une société ouverte et inclusive

POINT DE VUE / Il y a de cela trois ans, lors de l’attentat terroriste survenu à Québec, six personnes perdaient la vie et dix-neuf autres étaient blessées. Le Québec a été ébranlé par cette violence qui a prouvé que le terrorisme n’a ni religion, ni couleur, ni culture. Les fondements mêmes de notre société qui se veut ouverte et inclusive ont été attaqués.

En réponse à cette tragédie, un élan d’ouverture, de respect et de paix a surgi parmi la population. Des vigiles, des marches et des initiatives pour ouvrir le dialogue ont vu le jour. Des processus qui permettent de commencer à dissiper la peur de l’autre et éviter les violences qui peuvent s’en suivre. « Nous devons apprendre à nous connaître mutuellement pour mieux vivre ensemble. Ne pas juger l’autre, quel que soit son nom, son origine ou sa couleur de peau », affirmait Safia Hamoudi, la veuve de Khaled Belkacemi, l’une des victimes de l’attentat.

De telles tragédies sont souvent le résultat de l’ignorance et des préjugés. Travaillons donc ensemble à éviter que des actes similaires emportant des vies innocentes. Apprenons à voir d’abord ce qui nous unit les uns aux autres. Ouvrons le dialogue pour découvrir, s’enrichir et s’entraider. Faisons du Québec un lieu où il fait bon vivre, et où tous se sentent en sécurité. Nommons les enjeux de racisme, de violence et d’islamophobie (...) Dénonçons-les ensemble pour faire de notre société une société de paix, d’amour et d’harmonie.

Les différences culturelles représentent une richesse collective à valoriser. Elles nous font découvrir de nouveaux horizons et créent des opportunités dans un monde en constante transformation. Diverses initiatives ont cours en Estrie pour favoriser ces partages, que ce soit des fêtes de Noël interculturelles, des soupers du monde, des cafés-causerie qui ouvrent un dialogue interculturel et intergénérationnel, des portes ouvertes à la Mosquée de Sherbrooke, des soupers Ramadan sans frontières ainsi que d’autres activités. Étonnamment, explorer nos différences nous mène aussi à la conclusion « qu’on se ressemble plus qu’on pense ». Notre quotidien, nos loisirs, nos rêves et nos aspirations nous rapprochent et nous unissent.

C’est dans cet esprit que se tiendra un rassemblement en mémoire des victimes du terrorisme le mercredi 29 janvier de 17 h à 18 h 30 à l’Hôtel de ville de Sherbrooke. Nous invitons les citoyens à venir témoigner leur soutien lors de cette commémoration. Ensemble, continuons à créer la société d’ouverture et de paix à laquelle nous rêvons.


Conseil des Associations musulmanes de l’Estrie (CAME)

Centre culturel islamique de Sherbrooke (CCIS)

Association des musulmans de l’Université de Sherbrooke (AMUS)

Institut Al Qalam

Institut du monde arabe et musulman de l’Estrie (IMAME)

Association éducative transculturelle (AET)

Cimetière islamique du sud-est du Québec (CIMSEQ)

Association Bel Agir

Actions interculturelles