Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Deux langues peut-être officielles, mais officieusement inégales

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Article réservé aux abonnés
Le porte-voix des Anglo-Québécois, le Québec Community Groups Network, estime que le projet de loi C-32 de la ministre Mélanie Joly est une «attaque claire» contre l’égalité du français et de l’anglais.

Erreur! Ces deux langues n’ont jamais été égales.

 À preuve, ce sont essentiellement les Francophones qui se plaignent de ce que la Loi sur les langues officielles n’est pas appliquée. À preuve, le français n’a jamais cessé de perdre du terrain au Canada (et au Québec) depuis que Trudeau père l’a fait adopter en 1969. 

À ce rythme, encore quelques décennies et l’un des deux peuples fondateurs perdra ses fondations.

Sylvio Le Blanc

Montréal