Des lacs et des bancs de neige

Définition de « lacs »? Des bancs de neige qui fondent! Depuis plusieurs jours, tous les Sherbrookois (ou presque) savaient que s’en venaient une tempête de neige monstrueuse le dimanche 20 janvier et de la pluie abondante le 24 janvier

Des alertes nous avertissaient depuis au moins deux jours qu’il y aurait beaucoup, beaucoup de pluie. Or, les bancs de neige n’ont pas été ramassés suffisamment rapidement à la suite de la grosse tempête de dimanche. 

Tous les automobilistes et les piétons peuvent en témoigner.  

Des autos et des 4 X 4 stationnés le jour à moitié dans la rue et dans les bancs de neige, et même là, les autos n’avaient pas deux voies pour circuler : vu sur la rue Prospect. 

On n’a pas ramassé suffisamment rapidement les bancs de neige sur les grands artères : des photos prises à l’appui montrant des gros bancs de neige sur King devant des abribus : vu de Peel jusqu’au palais de justice le 22 janvier au soir.  

En partie enlevés durant la nuit du 22/23 janvier. Une élue, la conseillère municipale Annie Godbout, s’est dit « préoccupée », en appui à un citoyen venu demander au conseil municipal lundi de prioriser le déneigement devant les abribus. Elle a témoigné de ce qu’elle a vu comme problématique, la femme dans la rue, et a questionné les priorités. À une situation exceptionnelle, le déneigement doit être exceptionnel! Les changements climatiques vont de plus en plus apporter des situations qui vont passer d’exceptionnelles à plus courantes. Sherbrooke va devoir en effet revoir ses priorités, et les élus s’en préoccuper! Comme Mme Godbout, j’ai été « témoin » jeudi matin que Sherbrooke n’était pas prête face à une situation pourtant connue d’avance. J’ai eu à contourner des lacs profonds, me retrouvant sur la chaussée avec les automobilistes également témoins. Tous ensemble, il faut demander à la Ville et à ses élus de se préoccuper d’être plus proactive, pour la sécurité de tous. Et pour l’optimisation, qu’elle se fasse dans des services qui touchent moins l’environnement.

France Croteau
Piétonne et utilisatrice du transport en commun