Changeons notre fusil d'épaule

La décision du gouvernement Harper de détruire le registre des armes d'épaule est un affront aux besoins, intérêts et valeurs du Québec.
Que la Cour suprême ratifie ce geste, dépasse l'entendement et toute logique. Cela va à l'encontre des bons principes dans la gestion des fonds publics et le Québec n'a tout simplement pas les moyens d'engloutir des millions $ dans un nouveau registre alors que la santé et l'éducation sont à la diète la plus stricte. Les conservateurs devront en payer le prix. Aux prochaines élections, aucun conservateur ne mérite un siège au Québec. Nous devrions même ramener massivement le Bloc québécois à Ottawa, le seul parti capable de défendre nos intérêts (...). Québécois, changeons notre fusil d'épaule et tournons-nous vers la souveraineté du Québec. (...). Messieurs Couillard et associés, cessez d'être des fédéralistes inconditionnels et ouvrez-vous les yeux. Les Québécois souhaitent que vous défendiez leurs intérêts avec plus de vigueur et de nationalisme.
Robert Joyal
Sherbrooke