Bouffe ton Centro!

Slogan marketing qui reflète très bien aussi le manque de politique de l'administration Sévigny et de son maire en exercice, M. (Serge) Paquin, depuis de trop nombreuses années. Oui, le centre de notre ville (incluant les rues Alexandre, Galt, le Plateau Marquette et centre-sud) a été bouffé par leurs décisions de tout miser sur le développement commercial et immobilier sur le secteur nord-ouest.
Plus rien pour le centre, dévitalisé volontairement, et encore moins pour l'Est de plus en plus exsangue, abandonnés aux lois du marché. Vive les autoroutes, les VUS, les pompes à essence et les Tim Horton. Les financiers de Bernard Sévigny demeurent tous d'ailleurs dans ce magnifique secteur privilégié sans pissenlit.
Je me suis opposé contre les démolitions sauvages de cette administration. Encore une fois en catimini, comme je le prévoyais, au beau milieu de l'été, une série de bâtiments sera démolie. Le comité de démolition existe pour approuver les démolitions. Il faut savoir que ces membres sont comme tous le savent des ''rubber stamp''. (...)
Les élections municipales de cet automne précipitent les demandes de démolitions. Quand un avis public parait à cet effet par la greffière, c'est comme un in memoriam. Hier, cinq immeubles ont été condamnés. Quand on connait un tant soit peu sa ville, on comprend que l'Hôtel Wellington y est non spécifié et il est également éludé comme par hasard sur le site internet de la Ville. (...)
Il semblerait qu'un contrat aurait été alloué pour une somme de 200 000 $ (sic, excusez-moi, 199 999,01 $) pour procéder à un inventaire du patrimoine immobilier. (...) Malheureusement pour les citoyens, cette recherche ne sera finalisée qu'en 2018... le temps d'en démolir avant le prochain scrutin. J'invite tous les citoyens à contester comme moi ces démolitions qui illustrent bien que la politique de développement à Sherbrooke ne fait que quelques gagnants.
Pierre Bouchard, Sherbrooke
Tout à l'honneur du Manoir Hovey
Du 13 au 19 août prochain, le Manoir Hovey de North Hatley, le 19e meilleur hôtel au monde, accueillera le 42e président des États-Unis et sa famille, monsieur Bill Clinton et son épouse Hillary Rodham Clinton, ex-secrétaire d'État des États-Unis. C'est tout un honneur pour la direction de cet hôtel de chez nous et sa remarquable équipe ainsi que pour les Cantons-de-l'Est d'accueillir ces sommités.
Réjean Beaudoin, Sherbrooke