Carrefour des lecteurs

Beaucoup de laxisme

POINT DE VUE / Je remarque beaucoup de laxisme en tant qu’utilisateur payeur du service de transport urbain de la STS au niveau du paiement du titre de transport, de l’habitude à acquérir de porter un couvre-visage! Je me questionne sur la lenteur de la STS à déployer le panneau de plexiglas comme protection de l’habitacle du chauffeur et l’obligation du paiement!

S V.P. pas de réponses positives ou énoncés «de style communiqué de presse» de votre part pour justifier ce laxisme. 

Je déplore que la STS mette autant de temps à réintroduire l’entrée des usagers par la porte avant et le paiement du passage par cartes à puce, monnaie métallique ou jeton! J’entends déjà la Ville de Sherbrooke et son maire et les dirigeants de la STS et son c.a. «pleurnicher» d’un déficit «monstre» à cause de la crise sanitaire qui «bat son plein depuis le 13 mars 2020! On connaît la chanson et le refrain! 

Hier après le travail, j’ai dû me rendre au centre commercial Galerie des Quatre Saisons.

Je monte à bord à 13h05 dans l’autobus 66105, circuit # 3 direction Carrefour de l’Estrie, l’entrée se FAIT PAR LA PORTE ARRIÈRE (...), la borne de paiement est accessible, par conséquent, impossible d’acquitter le prix du passage avec monnaie ou jeton! Pour ma part, j’utilise le P.M.E. de la carte «La Vermeilleuse» (quel nom farfelu pour une carte de paiement électronique, commentaire en passant!)

Force est d’admettre que peu de gens défraient le prix de leur embarquement, et le port du masque, on «repassera»! Oui, oui, il y a une période de «grâce» pour l’obligation du port du couvre-visage! Hâte de voir la discipline des usagers le 27 juillet 2020!

Entre le départ à 13h05 du quai des Galeries 4 Saisons et l’endroit où je suis descendu, soit l’abribus situé à l’intersection King Ouest et Jacques-Cartier Nord à 13h35 (bravo le temps de parcours fut respecté) 31 personnes ont embarqué, de ce nombre seulement 4 usagers ont balayé leur carte «La Vermeilleuse» à la borne de paiement POURTANT ACCESSIBLE et 4 usagers arboraient le couvre-visage, y compris moi!

Des chiffres qui en disent long!

Vivement le retour de l’entrée par la porte avant avec l’obligation du paiement et le port du couvre-visage tel qu’édicté par les autorités gouvernementales!

Je vous remercie pour votre attention et vous adresse mes salutations distinguées.

PIERRE-LUC POISSON

Sherbrooke