Bande riveraine: respecter la réglementation

Le Conseil régional de l'environnement de l'Estrie (CREE) joint sa voix aux citoyens, aux associations et au RAPPEL-Coop en protection de l'eau qui ont exprimé leur volonté de voir émerger des solutions concrètes et concertées pour éviter que ne surviennent de nouveaux cas de destruction de la bande riveraine des lacs et des cours d'eau, tel que celui qui est survenu récemment au lac Massawippi.
Le CREE soutient en effet la proposition du RAPPEL qui préconise que soit exigé de tout propriétaire désirant réaliser des travaux riverains de produire préalablement un Plan d'intervention en bande riveraine, en complément et faisant partie intégrante du Plan d'implantation qui est statutairement requis pour obtenir un permis municipal de construction. L'exécution des travaux devrait également être surveillée pour s'assurer du respect du Plan d'intervention. (...).
Une altération de la bande riveraine peut contribuer directement et de façon durable à la pollution du plan d'eau concerné. La remise en état à la suite de travaux intempestifs est souvent difficile, voire impossible à réaliser et également coûteuse pour le contrevenant. L'importance de la protection de l'eau n'est plus à démontrer. C'est pourquoi notre engagement face à celle-ci requiert que les mailles du filet de sécurité soient resserrées davantage en amont afin d'éviter que ne survienne un nouveau cas de destruction des berges d'un de nos précieux plans d'eau.
Jean-Pierre Gouin, président
Conseil régional de l'environnement de l'Estrie